II) L’oeuvre

Composée de 142 livres, l'œuvre de Tite-Live est le récit des événements depuis la fondation de Rome en 753 av. J.-C. jusqu'à la mort de Drusus (frère de Tibère et père de Claude), en 9 av. J.-C. Seuls les livres I à X, consacrés aux origines quasi légendaires de Rome, les livres XXI à XLV, sur la deuxième guerre punique et les guerres en Macédoine, nous sont parvenus, ainsi que quelques résumés des livres disparus.

Pour mener à bien cette gigantesque entreprise, Tite-Live eut recours à des sources différentes, sans s'arrêter à l'évaluation de leur véracité : Fabius Pictor pour les périodes les plus reculées, Polybe pour les guerres puniques, Asinius Pollion pour les guerres civiles, la Correspondance de Cicéron, des Mémoires, des récits de témoins oculaires et les œuvres d'annalistes.

Commençant à écrire vers 27 av. J.-C., alors que venaient de s'achever les guerres civiles, que le régime d'Auguste commençait à se former, Tite-Live voulait montrer comment, de génération en génération, s'était forgée la grandeur de Rome, apportant ainsi son soutien à la politique d'unité nationale d'Auguste et se voulant l'éducateur passionné de ses contemporains.